Depuis quelques jours, j'ai un nouveau joujou, très petit et à portée de toutes les bourses : une télécommande pour mon appareil photo. Comment ai-je pu m'en passer, je me le demande. Cet objet va révolutionner ma vie. Non, je n’exagère pas. J'ai tant de fois connu la frustration de ne pas pouvoir réaliser la photo que j'avais en tête car je ne pouvais pas me trouver devant et derrière l'objectif. J'apprécie énormément les mains sur les photos, je trouve que cela rend tout très vivant et cela me parle beaucoup, je focalise beaucoup sur les mains lorsque je photographie. Souvent, j'appelle Rosie pour lui demander de tenir tel ou tel objet, pauvre petite chérie, comme je peux l'embêter avec mes histoires. Désormais, je peux gérer mes envies en toute autonomie, et vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point cela m'enchante!

On s'est amusé avec notre télécommande, entre midi, avec Rosie, et j'adore l'idée que Rosie ait pu prendre des photos toute seule, sans que je la dirige, elle m'a tant vue à l'oeuvre, observée dans mes mises en scène, qu'elle a déjà aiguisé son oeil et sait parfaitement ce qu'elle veut.


L'envers du décor
J'ai expliqué à Rosie que le très gros plan, ce n'était pas génial, et finalement, cette photo c'est tellement elle, dans l'excès et la passion. Je lis tout son élan dans cette image.



 

Je vous souhaite un bel après-midi et un doux week-end. Ici, il va s'agir de photographier les plats que je cuisine, autrement.

1 commentaire

  1. C’est top!!’
    Je crois que ça me plairait bien aussi :-)
    Augustin et Augustine

    RépondreSupprimer